Blog

Posts in Life
L'art de capter l'instant.

"Je me promène avec ma fille de quatre ans
autour d'un petit lac artificiel
dans cette ville, elle-même assez artificielle,
de Miami. Main dans la main, mais chacun
plongé dans ses pensées.
Tout ce qu'on voulait c'était partager ce moment.
Soudain, je l'ai vue se pencher vers une fleur.
Elle la respire avec une telle force
que je m'attendais à voir la fleur s'infiltrer en elle.
Tout cela a duré dix secondes, mais j'ai eu
l'impression que si on avait filmé la séquence
et qu'on la repassait très au ralenti,
on pourrait distinguer chaque étape de la scène.
Ce qui nous permettrait de constater sa puissance
de jeune félin dans la précision de chacun
des gestes posés. Mais pendant cet instant
qui a duré une éternité pour la fleur j'ai eu
le temps d'apercevoir le visage étrangement calme
de ma fille."
Dany Laferrière
L'Art presque perdu de ne rien faire.

LifeSento
Outillage

APPAREILS DESIRES
Hasselblad MF
Bessa III

APPAREIL JALOUSES ET OPTIQUES
Nikon F6 avec son 24 mm
Leica M6 chaussé d'un 28 mm elmarit
135 mm de chez canon
Le 105 mm de Nikon
Leica M6

APPAREIL DECEVANT
Leica Digilux 3

APPAREIL POETIQUE
Diana

APPAREIL MYSTIQUE
Mon Sténopé Zéro

APPAREIL A ABORDER UN JOUR
La chambre

PROCHAIN ACHAT
I have everything i need right now to be happy.
Je craquerai bien pour un ptit Fuji xpro2 comme tout le monde mais pas tout de suite.
Back to the roots :
J'avoue qu'un petit labo photo ne serait pas de refus !
Depuis le temps que je survis avec mon ordinateur, il serait temps de retourner dans le passé un peu...
Hâte de mettre au point mon révélateur maison et ressortir mes pinceaux.
# God i miss the darkrooooom

VIDEO
Je confesse une nostalgie grandissante pour une caméra de poing - que j'aimerai trouver bientôt.
Elle aurait un écran, pas de zoom mais une belle optique stabilisée, une prise micro; un bon capteur pour la lumière.
Ah je sais pas trop encore et tout, mais j'ai pas dit mon dernier mot avec l'image qui bouge.

APPAREILS QUE J'AI REUSSI A ZAPPER DE MA VIE
L'iphone 4S et l'Imac.
Je suis passé de PC à Mac y'a dix ans.
Next step? j'aimerai quitter l'univers Apple.
Sinon le Nikon D700 - il me manque quand même j'avoue.

NOMBRES D'APPAREILS SUR UN MARIAGE.
Deux plein formats (un 5D2 et un 5D3)
un à optiques fixes pour cailloux dispendieux (50/85 mm de la gamme L)
un pour quand j'ai la zoomite (16/35 + 24/70 + 70/200)
Oui j'ai un appareil de secours en plus avec moi. On sait jamais au cas où y'a un tremblement de terre.
Et l'assurance qui va avec, et le sac de ouf qui va avec, et l'assistant qui va bien. ouf.
Enfin, j'ai des ptits bébés argentiques pour les moments chouettes
#Hasselbad X-Pan
#Yashica
#Rolleiflex 35 mm

NEXT TRIPS.
Japon / Corée

LifeSento
Bloc Notes

Fin février 2016.
Je me tape un film Pathé, pas le choix pour chopper un film avec Eric et Ramzy, la dernière fois ils m'avaient bien fait rire - mais ça, c'était en 2001. Depuis, leur humour est super pas marrant - même Katherine ne sauve pas le film, c'est dire.
En plus, la salle de cinéma ne faisait pas de réduction pour les demandeurs d'emplois. Those bastards! Ils ferment la salle Cordeliers de toute façon; ça ne sera pas une triste nouvelle cette fois.

LUNDI 7 mars.
Un temps à séries sous la couette.
Fin de saison de "Suits", pas mal du tout.
Retrouvailles avec la saison de "Girls" qui commence sur les chapeaux de roue.
Découverte de "Mr Robot" qui s'avale comme une bonne pilule, le super-hacker me tient captivé.
Hâte que le printemps revienne pour de bon que le cycle des séries s'estompe de lui-même.

MARDI 8 Mars. Journée des femmes.
Je passe devant le Cnp Bellecour et ils ont un ticket suspendu - trop bien, j'avais justement du vide dans mes poches ! J'en profite pour aller voir "Merci Patron" et je ne regrette pas une seconde. Ca rappelle que rien n'est impossible, que l'image qu'on renvoie de nos jours compte énormément et que le Fakir peut facilement faire trembler un grand groupe.

MERCREDI 9 Mars.
La grève est en place en France.
C'est finie la grippe de six jours, Enfin presque. Je me blottis au chaud dans un bar des pentes super caféiné, Le Tigre. J'y bois mon premier Cacao-café qui me réconcilie avec les pentes.
#Mocacchino-bonheur.

JEUDI 10 Mars.
"Les Délices de Tokyo" premier film coup de cœur japonais de l'année
#viens on va dans la cuisine et on se fait des pancakes.

VENDREDI 11 Mars.
Trouvé sur internet, "Les deux amis" - ma tasse de thé par excellence.

MARDI 15 Mars.
Deux films dérangeants sur des enfants (qu'on a rangés de force) me remuent.
"Partisan" et "Room"
Merci Popcorntime.

Critique, Films, LifeSentoComment
Finding inspiration at my desk

Article écrit par rapport à une interview pour un suisse curieux : ici

Ceci n'est pas chez moi. C'est une maison provisoire. Nous ne sommes que des oiseaux de passage. On se fait un nid selon nos migrations.
Ici c'est plutôt une bonne cachette. Il n'y a pas de bruits de voisinages. Il n'y a que des chats qui passent, méfiants.
J'aime bien aller à mon bureau car il est entouré de plantes, plantes qu'il faut coucounner, soigner, rempoter; elles aussi essayent de s'adapter. Quand tu les arroses, l'eau s'écoule et passe dans un autre pot, c'est beau.
Comme c'est l'hiver, ça tombe bien pour compenser ma soif de livres.
Je réutilise mon appareil photo en bois, le Zéro - lui et moi avons retrouvé notre histoire d'amour perdue. Je ne fais que des nouvelles rencontres, c'est enrichissant; mais quand même ça fait du bien de revoir ceux qu'on connaît depuis longtemps. Avec les nouvelles âmes qu'on croise, on avance à tâton, ça passe et ça casse. Et vogue la galère.
Bientôt j'aurai une chambre noire pour repasser aux choses sérieuses et en janvier j'ai enfin trouvé une modèle pour continuer mes séries.

Bref... Rentrer d'un long voyage c'est toute une aventure. Et alors, s'implanter dans un autre cadre de vie que celui auquel on était habitué, ça fait continuer le voyage quelque part. Pour mieux préparer le prochain.
On ne sait pas de quoi demain sera fait et si c'est la Drôme qui nous ouvrira ses portes.

I like the idea to deal with your life day by day, seconds by seconds...

au moins on a devant nous plein de possibles.

LifeSentoSauge, "i love saillans"
Cherche modèle
 Copyright The New York Public Library

Copyright The New York Public Library

Si t'es jeune et que t'as oublié d'aller chez le coiffeur en décembre, envoie moi un message pour dire que t'aimerais ça être coiffée cette semaine, par les soins de Margaux. C'est gratuit et y'a qu'une place. L'idée c'est qu'on puisse utiliser les photos pour ensuite partager une idée qui nous trotte dans la tête.

CONDITIONS.
Avoir envie d'une coupe de cheveux et acceptez d'être prise en photo avant et même après.
Etre libre mercredi après-midi.

OU ?
Lyon 1er.

COMMENT ?
Un petit message...

Collaboration, LifeSento
L'oasis de Serendip

J'ai participé à la plantation d'un verger qu'on peut manger en entier (#forêt nourricière)

LifeSento
Asie du Sud-Est

Australie.

On est tombés amoureux comme en adolescence.
Malaysie.
On va se revoir très bientôt.
Thailande.
Tu peux garder ton numéro de téléphone.
Laos.
J'ai hâte de te revoir pour mieux te connaitre.
Chine.
On t'aime Chine. Pour toujours. On te laisse car on doit y aller.

Le visa russe c'est la croix et la bannière à pécho, chéro,
et d'un ennui redoutable (ne me quitte pas ou tu passes par la case prison).

Prochain rencart, l'Allemagne. L'avion est la seule option.

---

Australie.
We fall in love like a kid at eleven

Malaysia.
No way that we are not coming back any soon

Thailande.
It was nice meeting you, dont bother giving me your phone number

Laos.
Hope we will more time together next time

China.
We love China. For ever. We are leaving you just because we have to.

The Russian Visa is that complicated to have, that expensive,
that boring (dont leave the train or you'll also visit our jail)

Next date... Germany. Plane is the only option.

LifeSento
un tiers de chemin

Hong-Kong
Kuala Lumpur Penang Bangkok Changmai
Laos Kunming Guilin Yangshuo Guangzhou
et une virée à Hong Kong puis au nord de Guangzhou...

Le voyage en lui-même
se couche dans mon carnet
Il touche à sa fin.
Comme chaque aventures.

je les recopierai à mes heures perdues

celles d’aujourd’hui étant
consacrées à être sacrées

pas une seule bibliothèque croisée
alors forcément quand je tombe sur une belle collection de livres
d'un copain du virtuel enfin rencontré

je bois
comme un assoiffé dans une oasis

et je vous partage un petit conte qui brille sur mon chemin...

« la chair de la langue »

Life, ConteSentoContes Lus
De la riante vallée à la ville qui travaille

On est parti avec quelques souvenirs à remplanter dans le mini jardin: Sauge blanche, Sauge ananas et San Pedro.
Les premières semaines mon pied de tomate me ressemblait - la terre n'a pas d'âme, le soleil a moins d'espace; peu de chance qu'il reparte.
Et puis, les racines reprennent, c'est comme ça -on s'y fait, le déménagement force à se ménager, faut se contenter de ce qu'on a.
La lecture est un bon refuge pour voyager encore, dans les vallées perdues de l'Amérique et dans les assiettes du monde entier.

Les allées hautes de la ville et les aléas de la-bas...