Blog

pourquoi le zapping démonte le moral

Quand on ne regarde plus la télé mais qu'on garde un œil sur ce qu'il se passe, être addict au Zapping n'est vraiment pas la meilleure idée que vous avez eu.

Imaginez un peu - le crème de la crème, tout ce qui se fait de pire, en six minutes montre en main, multiplié par cinq jours de la semaine ! Soit une demi-heure de la semaine passée à déprimer sur une France pessimistique qui te donne envie de râler au maximum, de se plaindre ensemble sur l'essentiel.

Comment ensuite ne pas être angoissés par ça; comment ! Bah allez, pas la grosse angoisse authentique non plus, on est d'accord - aller dans la rue c'est du passé. Ca donne de l'énergie négative, un sentiment de dégoût QUI BLASE, tu entretiens un rapport au monde où tu ne voies que les scènes les plus caricaturistes.

Monteurs du zapping, vous pourriez pas vous détendre un peu cinq minutes et aller voir ailleurs un ptit peu plus loin que les rushs habituelles, LE JOURNALISME MODERNE A LA MORDS-MOI-LE-NOEUD.
où je sais pas arrêtez la cock, ce serait déjà pas mal... en tout cas ça éviterait la transmission du virus de la haine véhiculée constamment.

Et s'il vous plaît, si c'est là votre vision du monde, soyez cools et allez voir un psy, ça fera moins déprimer vos spectateurs.

Assumez quoi. 

En tout les cas, sans le zapping les émissions de merde n'auraient pas le succès qu'elles connaissent; car personne ne parlerait d'elles autant que de rumeur se crées pour rien rien rien, trois foi